Distillerie Artisanale Gayral

Présentation de la Distillerie Gayral

Méthode de distillation :

La distillation permet d’utiliser avantageusement les fruits cueillis ou ramassés qui, par suite de l’abondance de la récolte ou pour toute autre raison, ne trouvent pas à se vendre avec profit. La préparation de moûts et jus fermentés de fruits s’opère de plusieurs manières :
Les fruits sont versés dans des tonneaux, cuves ou autres récipients de fermentation et laissés à fermenter naturellement, dans un local tempéré. La température la plus convenable à une fermentation régulière est d’environ 20 degrés.

Si l’on ne procède pas à une distillation immédiate, on bouche hermétiquement les récipients en ménageant au couvercle une petite ouverture munie d’une bonde de fermentation, pour que le gaz carbonique puisse s’échapper Ainsi on préserve les moûts de fermentation secondaires empêchant la transformation des sucres en alcool. On conserve ainsi les moûts plusieurs mois. La fermentation terminée, c’est-à-dire lorsque la matière ne dégage plus de gaz acide carbonique, on procède à la distillation, en mettant le tout, solide et liquide, dans la chaudière.

Autre méthode : on met dans des cuves les prunes ou autres fruits, après les avoir écrasés ou foulés, comme on le fait pour la vendange, sans trop casser les noyaux qui renferment un principe arrêtant la fermentation. On arrose ensuite avec de l’eau, tiède de préférence, et on laisse fermenter. (On peut aussi ajouter de la levure pour faire avancer la fermentation.) La fermentation achevée, on soutire le jus, on passe les marcs au pressoir, on réunit les jus ensemble, on y ajoute, suivant le goût, une quantité plus ou moins grande de noyaux pilés, et on les distille ; on obtient ainsi une eau-de-vie de premier choix. Les marcs sont ensuite distillés pour faire de l’eau-de-vie de second choix.